Follow

Première grosse brocante depuis des lustres, et je pense que j'ai envie de détailler une chose : l'esprit brocante se perd pas mal je trouve, et je vais expliquer pourquoi.

Précision, je sors d'une grande brocante (300 exposants environ) en périphérie de Nancy interdite aux exposants professionnels. Ça peut être différent dans les brocantes en rase campagne, même si j'ai pas l'impression que ça soit très différent. Maintenant que les présentations sont faites, allons-y.

Mon souci avec les brocantes 

Constat que je vais développer : à part si l'exposant(e) est âgé(e) ou que c'est pour vendre des fringues ou des vieux objets (vaisselle, livres, bibelots), les gens se croient sur un site marchand pour les exposants, et dans une foirfouille pour les visiteurs.

Les premiers considèrent leurs tarifs comme fixes, et souvent ce sont des prix type LeBonCoin, loin de l'esprit originel du «je débarrasse donc c'est pas cher». Alors que normalement en brocante on discute.

Mon souci avec les brocantes 

Par contre en face, beaucoup semblent faire exprès de viser trop bas. Oui les prix sont parfois pas très bas, mais quand je vois des gens (et souvent les mêmes profils types) négocier un blouson enfant car 5€ c'est «cher», faut arrêter de déconner à un moment, surtout quand c'est pour proposer 2€ !

Il m'arrive encore de croiser un juste milieu, des gens qui même pas forcément habitués arrivent aux compromis, et ça c'est cool, mais ça devient très (trop) rare.

Mon souci avec les brocantes 

Et alors mon domaine, c'est le pire.

Perso, je vais en brocante pour marcher et éventuellement acheter si j'ai un coup de coeur. Là ça m'est arrivé pour des jeux vidéo... C'EST. LE. PIRE.

Le nombre de «particuliers» en vendant est proche du zéro, et TOUS (ou presque) appliquent des tarifs Internet. J'en ai même entendu un (qui vendait jeux et BD) sortir à l'aise «moi j'arrive plus tard car avant les gens chinent, moi je n'aime pas». BEN OUI CONNARD.

Mon souci avec les brocantes 

Les chineurs c'est ce qui prédomine en brocante car, spoiler, un chineur ça cherche des bonnes affaires EN BROCANTE. Mais non, pour lui une brocante c'est une page CDiscount à ciel ouvert.

Pour conclure, les brocantes perdent pour moi ce qui faisait d'elles les brocantes, et je doute que ça s'inverse. Ça ne m'empêchera pas d'en visiter, pour marcher et puis on ne sait jamais, mais n'y allez jamais avec des espoirs : vous seriez sans doute très vite déçu(e)s.

Le thread est fini, merci si vous m'avez lu, vous pouvez reprendre une activité normale.

Sign in to participate in the conversation
Shelter

Discussions adultes, otaku et geek, avec des gens sympa