Follow

Bonjour tout le monde !

Imaginez : vous avez une salle de 300 Macs à votre disposition, avec un public d'une moyenne d'âge comprise entre 7 et 77 ans, pas trop technophile, peu de connaissances techniques. Vous avez un après-midi, un micro et Internet.

Vous voulez sensibiliser au libre, vous faites quoi / comment ?

On pense à un atelier dégooglisation où on montre plein d'alternatives libres. D'autres idées ?

@Neil Montrer à ce public une vidéo de #NothingToHide en prérequis de l'atelier: framatube.org/videos/watch/d2a. C'est très efficace pour secouer les esprits et les convaincre de l'utilité des logiciels libres.

@elafon On n'aura malheureusement pas ce loisir.

Il ne s'agira pas d'étudiant·e·s en info mais des personnes qu'on ne connaît pas et qui n'auront jamais entendu parler de nous (ou de l'atelier) avant le jour même

@Neil montrer un peu Stellarium ! ca s'installe sur Mac mais c'est du libre. Regarder les étoiles grace a du logiciel libre c'est universel, graphique et pour peu qu'il ait quels fondu d'astronomie, la mayo peut prendre entre participants

@Neil J'ai peur que ça ne fonctionne pas bien si les personnes sont coincées derrière les ordis !

Vous pouvez faire des petits groupes ? Vous êtes combien d'habitué.es du numérique pour animer ? Tu parles de 300 Mac mais est-ce qu'il y aura 300 personnes ? Qu'est-ce qui fait qu'elles seront là ? :)

@maiwann Ces personnes seront là pour l'évènement "LaTechPourToutes" de notre école. On a 300 places, mais les gens ne seront pas forcément intéressés par notre atelier. On estime qu'on pourra remplir un tiers de cluster (80 à 100 participant·e·s).
Hélas, on n'a que cet espace (devant les Macs) pour nos activités, les autres espaces seront mobilisés pour ledit évènement.
Niveau orga on devrait être 3-4 personnes.
On peut faire des groupes, mais ça sera toujours devant les Macs

@maiwann Après je dis ça mais y'aura peut-être que 40 personnes 🤔 C'est difficile à prévoir, on n'a pas de chiffres exacts en amont.

@Neil Mais oui tu m'étonnes que c'est pas facile ^_^

Se serait moi, je regarderai les conférences "Dégooglisons Internet" de Framasoft, qui, quand j'étais une noob du libre, sont les 1e à m'avoir parlée.

Et ensuite, si il y a du monde, je proposerai un moment "Comment font les géants du web pour capter notre attention" en parlant d'économie de l'attention et cie, plus parler de surveillance généralisée (Snowden) 1/2

@Neil

(avec Exodus aussi pour parler des pisteurs)

pour ensuite dire "est-ce que c'est vraiment le monde qu'on veut ?" et enchainer sur les volontés du logiciel libre, ce qui marche, et proposer des pistes en parlant de quelques alternatives, idéalement en demandant au public ce qu'il utilise le plus pour parler de ce qui existe.

@Neil Si le nombre de personne vous semble gérable, rajouter à ça de quoi leur permettre de participer : Lancer des questions à se poser au cours de la conférence, et faire (un peu) passer le micro pour répondre à ces questions / proposer en temps réel d'installer Exodus pour parler des pisteurs dans les applis (c'est plus proche)

Je parie que vous allez avoir le droit à "Oui mais tout le monde est sur Facebook", ce à quoi je préconise de répondre (version abrégée) :

@Neil

1. C'est vrai et c'est ok (voir la partie économie de l'attention :D )
2. L'idée c'est pas de se couper de Facebook, c'est de développer d'autres façons de communiquer qui sont plus "saines" car ni surveillées (préparez la réponse au "Rien à cacher") ni filtrées par les algorithmes (qui font croire qu'on a toutes les nouvelles des autres alors que non) et d'inviter nos proches à faire pareil (Signal VS Whatsapp marche très bien comme proposition)

@maiwann Merci beaucoup pour ces excellentes suggestions qui me parlent bien :)
Cela dit, je ne sais pas trop si ça marchera bien si chacun·e est devant des Macs. Pas sûr que demander à 40+ personnes de regarder une vidéo soit efficace...
On s'entend assez mal dans une salle d'informatique avec beaucoup de gens, on décroche vite... C'est pas comme dans une salle de conférence.
On cherche plutôt une approche pratique de ces sujets
(1/2)

@maiwann Par exemple, leur demander d'ouvrir le site d'Exodus dans leur navigateur et d'y rechercher leur application favorite, voir s'il y a des pisteurs, ou d'installer l'application comme tu l'as suggéré.
Peut-être les guider à travers framalibre, leur présenter les outils Frama ? 🤔
Le problème c'est qu'il faut vraiment privilégier la pratique à la théorie dans des salles comme celle-là... (2/2)

@Neil Un atelier pratique avec énormément de personnes, c'est vrai que ça devient compliqué…

Et puis ça obligerait à faire qqchose de générique qui n'intéresserai pas forcément tout le monde :x Tu as parlé du fait que les personnes ne choisiraient pas forcméent votre atelier, ça signifie qu'elles vont choisir, et donc que vous allez avoir un titre, peut-être une petite description ? :)

@maiwann On pourra assurément passer un titre d'évènement auprès de l'administration.
Pas sûr qu'on puisse entrer une description, et encore moins qu'elle soit transmise aux participant·e·s :(
Mais on pourra peut-être négocier une ou deux affiches pour communiquer sur l'évènement.

@maiwann L'orga dans ce genre d'event c'est toujours un peu n'importe quoi 😥

@Neil Non mais je crois que je ne comprends pas comment les personnes arrivent jusqu'à vous, et donc ce qu'elles pourraient attendre :D

@maiwann Nous non plus 😭
On nous a dit "on a tel event tel jour, si vous voulez organiser des activités ce jour-là faites signe"
Donc dans le pire des cas ça sera juste une comm à l'oral "si vous voulez y'a telle asso qui fait un atelier à l'étage, allez faire un tour" et c'est tout...

@Neil D'acc :D

Alors pour être plus large, proposer un atelier sans partir des usages, ça me semble foireux car vous n'allez pas avoir la possibilité de correspondre à tout le monde. Du coup il faut filtrer dans votre proposition à mon avis, et "logiciel libre" c'est trop vaste.

Du coup, si c'était moi, je parlerai sur "Téléphone, ami ou ennemi ?" qui est une préoccupation que j'ai beaucoup vue en conférence, en discutant avec les personnes. Et là, tu déroules Exodus, tu fais un petit concours

@Neil sur "qui a le plus de pisteurs" et tu leur parle des façons de se protéger.

Et tu peux faire exactement la même chose via les Macs, en leur faisant aller sur les sites de presse et utiliser un plugin qui représentera les relations entre les sites. Pour une 1e approche qui se veut active malgré la diversité des personnes, ça pourrait être bien :x

@maiwann Ça me semble être une super idée !
Tu as une idée de plugins qui savent faire ça ? Il y avait Lightbeam pour Firefox à un moment, mais je crois qu'elle n'est plus prise en charge...

@Neil Ouip, mais je crois qu'il avait un remplaçant… si tu fais un pouet de demande je le boosterai, on va bien trouver !

@Neil @maiwann je crois qu'il y a un truc de pcinpact kimetrac ou quelque chose comme ça…

Show more

@Neil
Leur faire faire un cadavrexquis géant sur un framapad, en expliquant que l'appli est libre, ce que fait framasoft, les autres applis, et finalement expliquer qu'ils utilisent déjà un tas d'outils libres? Genre explicatif et amusant éventuellement?

@Neil
A la fin pousser le vice à leur dire que ce qu'ils auront fait c'est en gros ce que font les dev libres en construisant leurs softs?

@Neil
Du libre sur des Macs…🤔
Install party GNU/Linux !

@Neil combien de personnes dans le public ? Je leur ferais découvrir la monnaie libre ><

@h30x Probablement entre 40 et 120 participant·e·s.
Monnaie libre ? Moui, à travers un atelier pratique ? Je ne sais pas trop...

@Neil La monnaie libre c'était un peu une blague. Ça fait beaucoup de participants, c'est difficile à animer. Je leur laisserais une heure pour apprendre à utiliser le logiciel libre de leur choix parmi
LibreOffice, Thunderbird, Inkscape, Gimp. C'est formateur mais ça ne change rien par rapport à un logiciel propriétaire.

@faxmodem Sur les Macs de l'école ? Peut-être un jour... Mais là on va éviter de se faire virer 😁

Sign in to participate in the conversation
Shelter

Discussions adultes, otaku et geek, avec des gens sympa