@FredricT
Il ne me semble pas insensé de vouloir s'en remettre aux élu·es pour toute décision politique, c'est l'un des principes de la démocratie représentative.

On peut aussi adopter un comportement fataliste et estimer que quoi que l'on décide (pétitions, référendums...), les "puissants" auront toujours le dernier mot, rendant le principe de démocratie participative inutile et n'existant que pour donner faussement l'impression que l'on peut participer.

On peut donc y croire ou non 🤔

@Neil C’est le terme « croire » qui me pose problème. On parle d’un modèle d’organisation, qui peut se décliner de nombreuses manières. Un modèle est censé atteindre des buts. Soit il les atteint et c’est un bon modèle, soit il ne les atteint pas et c’est un mauvais modèle. Mais je ne vois pas ce que la croyance vient faire là-dedans. Non ?

@FredricT
Hmm... Les critères d'appréciation permettant de déterminer si le but d'un modèle d'organisation est atteint ou non sont complexes à définir, et potentiellement assez subjectifs.
Mais c'est vrai que la question est assez vague et le terme n'est pas très bien choisi, elle aurait pu être plus précise.

C'est la première dissertation de l'année, peut-être que la prof veut nous laisser le champ libre avec une question un peu bateau.

Sign in to participate in the conversation
Shelter

Discussions adultes, otaku et geek, avec des gens sympa