Follow

I've just learned that a device to dump LaserDiscs exists.

Not by recording the video, but the RF signal output, directly from the laser head (LD is an analog media by essence).

Then you can extract the video, audio and potential data in software.

It's completely exciting to know that there's now a way to preserve very rare discs!

Domesday device (RF dumper)
domesday86.com/?page_id=978

ld-decode
github.com/happycube/ld-decode

· Web · 2 · 1 · 0

@fenarinarsa nan franchement j'y repense mais y'a moyen de combiner les meilleures technos du moment pour avoir un rip propre de DAICON IV.

@fenarinarsa
Genre utiliser le LD Decode pour avoir une sortie brute de la vidéo.
Transcoder la sortie avec av1 (meilleure compression/qualité) tant pis si ca prend une journée complete d'encodage.

Bonus, si le rip est vraiment propre, utiliser ERSGAN pour faire un upscale x4.

Dans le doute tu peux te retrouver avec une release du futur

@Sunseille Alors de toute façon on n'aura pas mieux que la source du LD, qui reste du composite (avec les artefacts qui vont bien). Et le LD de la Daicon est un transfert de pellicule très bas de gamme :/
Mais par contre c'est sûr qu'on aura pas mieux.

@fenarinarsa
La même chose est possible pour les VHS, et.. tout ce qui peux sortir un signal RF. Ils ont un discord interressant là dessus, même si j'y comprend assez peu de choses ^^

@lenashou Autant pour le LD j'y vois un intérêt pour la préservation, autant pour les VHS moins car la lecture ne sera pas identique à chaque passage. Mais si la bande est protégée, oui...

@fenarinarsa a partir du moment où une meilleure source n'existe pas.. pkoi pas le VHS ? (ou la beta analogique ?)
mais pour moi ça a aussi l'avantage de ne plus dépendre du matériel pour décoder le signal "magnétique "et le transformer en vidéo.
comme cela se fait pour les disquettes avec le kryoflux, ou les radios avec les SDR.
On peux imaginer de meilleurs résultat avec les années, via une mise a jour logicielle. ça évite de racheter du matos, c'est pas négligeable je trouve.

@fenarinarsa de ce que j'ai compris le "stacking" de signal RF est déjà possible. ce qui permet de combiner la sortie de plusieurs LD ou lecteurs différents.
j'imagine bien que en VHS c'est possible.

en pratique je le fais déjà avec mon kryoflux. je stack parfois 10 fois la même piste, et combine aussi le résultat de plusieurs lecteur 3"5 pour récupérer des disquettes que je croyais perdue.

@lenashou Pour les Betacam analogique je numérise déjà des centaines de bandes et c'est le magnétoscope qui fait le boulot (numérisation + sortie numérique SDI). Pour ce genre de bande la préservation du signal RF est vraiment dispensable.

@lenashou De plus vu que ce sont des fonds d'archives très importants, la numérisation RF avec 100Go de data à chaque fois à reconvertir en vidéo est vraiment impossible.

Si on fait comme ça les bandes auront disparu avant qu'on ait le temps de toutes les numériser 😅

@lenashou Pour les VHS le seul intérêt que je vois vraiment c'est en cas de bande rare et dont la synchro vidéo est niquée, un magnétoscope n'arrivera pas à se caler correctement dessus.
Encore faut-il que le contenu vaille le coup.

@lenashou Concrètement ça peut concerner des bandes de tournage rares par exemple, ou des enregistrement TV d'émissions perdues (ex. Doctor Who)

@lenashou Mais la différence majeure entre une VHS et un LD, c'est que dans une VHS la lecture est magnétique et pas strictement identique d'un passage à l'autre, alors que pour un LD, si.

Sign in to participate in the conversation
Shelter

Discussions adultes, otaku et geek, avec des gens sympa